Mes votes

Présidentielle 2017

17 propositions

Décroître progressivement l’opération Sentinelle, en fonction de l’évolution de la menace terroriste

Oui Non Indécis Réagir


Agir avec les partenaires européens pour créer une force de 5000 garde-frontières européens

Ils seront chargés de surveiller et protéger les frontières extérieures de l’Union européenne.

Oui Non Indécis Réagir


Engager la modernisation de la force de dissuasion nucléaire garante de la sécurité de la France

Cet effort concernera ses composantes sous-marines et aéroportées.

Oui Non Indécis Réagir


Revitaliser la réserve opérationnelle et la garde nationale

Porter les effectifs de la garde nationale à 80 000 volontaires en 2020, qui regroupera alors tous les réservistes (armées, gendarmerie, pompiers, police, sécurité civile). Encourager le développement de la garde nationale à travers plusieurs dispositifs : prise en charge des frais engagés ; bonifications retraites pour les périodes d’engagement ; validation des acquis d’expérience.

Oui Non Indécis Réagir


Quitter le commandement militaire intégré de l’OTAN

Pour que la France ne soit pas entraînée dans des guerres qui ne sont pas les siennes.

Oui Non Indécis Réagir


Renforcer la priorité en matière de cyberdéfense et de cybersécurité

  • Missions de renseignement et d'investigation : mieux identifier les failles, détecter des actions hostiles.
  • Missions de protection et de défense : bâtir des murailles, patrouiller dans le cyberespace.
  • Missions de riposte et de neutralisation : entraver les actions des attaquants cyber, neutraliser des infrastructures utilisées pour causer des dommages à la France.

Oui Non Indécis Réagir


Augmenter dès la première année du mandat le budget de la Défense à 2 % du PIB

Puis tendre vers 3 % à l’horizon de la fin du quinquennat. Ces 2 % minimum seront inscrits dans la Constitution. Cet effort substantiel permettra notamment de financer :

  • un second porte-avions baptisé « Richelieu », indispensable à la permanence à la mer de notre groupe aéronaval ;
  • l’augmentation des effectifs (pour les reconstituer à leur niveau de 2007, soit environ 50 000 militaires supplémentaires) ;
  • la pérennisation de notre force de dissuasion nucléaire ;
  • l’augmentation générale de notre format d’armée (davantage d’avions, de navires, de blindés) et la modernisation des équipements ;
  • le rétablissement progressif d’un service militaire (minimum obligatoire 3 mois).

Oui Non Indécis Réagir


Augmentation des moyens des armées

Mobiliser 2% du PIB qui serviront à renouveler les avions ravitailleurs, à moderniser les blindés de l’armée de terre, ainsi que la flotte de surface de notre marine nationale.

Oui Non Indécis Réagir


Activer les « groupements tactiques »

Ces forces multinationales ont été mises en place il y a plus de 10 ans mais n’ont jamais été déployées sur le terrain. Cela permettra des interventions européennes communes sur le terrain, dans les opérations extérieures.

Oui Non Indécis Réagir


Soutenir la création d’un Fonds européen de défense

Pour financer des programmes communs, tel un drone européen. Pour continuer à innover face aux géants américains ou chinois, et face aux coûts croissants des programmes d’armement, un effort en commun est clef.

Oui Non Indécis Réagir