Mes votes

Présidentielle 2017

12 propositions

Soutenir le secteur de la pêche et de l’aquaculture pour garantir la souveraineté alimentaire du pays

  • Défendre la mise en place des quotas de pêche pluriannuels au sein de l’Union européenne pour permettre une pêche durable.
  • Développer la polyactivité des professionnels de la pêche et de l'aquaculture afin de diversifier et augmenter leurs revenus.
  • Encourager les circuits courts pour maintenir une production locale, de qualité et pourvoyeuse d’emplois.

Oui Non Indécis Réagir


Diviser par deux le nombre de jours de pollution atmosphérique

Remplacer les vieux véhicules polluants en créant une prime de 1000 euros pour acheter un véhicule neuf ou d’occasion moins polluant.

Oui Non Indécis Réagir


Faire de la France le leader mondial de la recherche sur le réchauffement climatique et la transition environnementale

Oui Non Indécis Réagir


Repenser les conditions de l’emploi maritime

Notamment en renforçant ou en créant les passerelles au sein du monde maritime et avec les autres secteurs d'activité.

Oui Non Indécis Réagir


Les industriels devront faire figurer sur les emballages des indications très simples pour faciliter le tri

Et en faire un réflexe pour chaque Français.

Oui Non Indécis Réagir


Pour préserver l’environnement, rompre avec le modèle économique fondé sur la mondialisation sauvage des échanges

Et le dumping social, sanitaire et environnemental ; la véritable écologie consiste à produire et consommer au plus près et retraiter sur place.

Oui Non Indécis Réagir


Rationaliser et simplifier les normes d’urbanisme et de construction

Afin résorber les tensions sur le marché du logement. Veiller à la préservation de l’environnement et des espaces naturels protégés (littoral, montagne, etc.).

Oui Non Indécis Réagir


Faire de la France le leader mondial de la recherche sur la transition environnementale

Les spécialistes étrangers bénéficieront de formalités d’accueil accélérées.

Oui Non Indécis Réagir


Sortir la France des énergies fossiles

  • Fermeture les centrales à charbon restantes en 5 ans.
  • En cohérence avec l’accord de Paris, interdire l’exploration des gaz de schiste et ne délivrer aucun nouveau permis d’exploration d’hydrocarbures.
  • Faire évoluer les comportements en augmentant le prix du carbone.
  • Intégrer le coût écologique dans le prix du carbone, en faisant monter en puissance la taxe carbone pour atteindre 100 €/tCO2 en 2030.

Oui Non Indécis Réagir


Lancer un grand plan de rénovation des bâtiments publics, de l'Etat et des collectivités locales

Pour 4 milliards d’euros.

Oui Non Indécis Réagir