Mes votes

Présidentielle 2017

17 propositions

Adapter la formation agricole

Et faciliter la formation professionnelle tout au long de la vie pour permettre aux agriculteurs de profiter des nouvelles connaissances.

Oui Non Indécis Réagir


Alléger les charges des agriculteurs

Pour les exploitations, c’est une économie de plus de 1800 euros par an et par salarié, lorsque celui-ci est payé au SMIC par exemple, qu’elles pourront investir en nouveaux projets et équipements.

Oui Non Indécis Réagir


Défendre la qualité

Afin de lutter contre la concurrence déloyale, interdire l’importation des produits agricoles et alimentaires qui ne respectent pas les normes de production françaises en matière de sécurité sanitaire, de bien-être animal et d’environnement. Imposer la traçabilité totale de l’origine géographique et du lieu de transformation sur l’étiquette, afin de garantir la transparence et l’information complète des consommateurs.

Oui Non Indécis Réagir


Encourager les projets de méthanisation

En maintenant des aides, en engageant une simplification administrative et en accélérant le raccordement au réseau électrique des unités.

Oui Non Indécis Réagir


Lancer un grand plan national de création de filières (lycées, universités) des métiers d’art dans nos territoires

Et implanter un réseau de pépinières d’artistes sur tout le territoire. Restaurer une véritable éducation musicale généraliste dans les établissements scolaires.

Oui Non Indécis Réagir


Appliquer le patriotisme économique aux produits agricoles français

Pour soutenir immédiatement les paysans et les pêcheurs, notamment au travers de la commande publique (État et collectivités).

Oui Non Indécis Réagir


Lancer un Plan de Transition Agricole de 5 milliards d’euros

Il soutiendra tous les projets de montée en gamme des exploitations, d’adaptation aux normes environnementales et de bien-être animal.

Oui Non Indécis Réagir


Renforcer la transparence des transactions agricoles

En soumettant toutes les sociétés foncières au contrôle des SAFER.

Oui Non Indécis Réagir


Faire de la protection animale une priorité nationale

Défendre le bien-être des animaux en interdisant l’abattage sans étourdissement préalable et en remplaçant le plus possible les expérimentations animales. Refuser le modèle des fermes-usines, du type « ferme des 1000 vaches ».

Oui Non Indécis Réagir


Être aux côtés des agriculteurs pour qu’ils vivent de leur travail, plutôt que des aides publiques.

5 milliards d’euros du Plan d’investissement seront consacrés à la modernisation de leurs exploitations. Et les aider à être payés au prix juste en soutenant les organisations de producteurs dans leurs négociations avec les industriels. Se battre pour faire évoluer dans ce sens le droit européen de la concurrence.

Oui Non Indécis Réagir